Contact
La correspondance les notes et des dessins de ces deux frères, conservées dans les archives du château, est un témoignage vivant et souvent plein d'humour de la société, la culture et la vie quotidienne au XIXe siècle.
 
Jules de Gounon-Loubens
(1813-1894)

D'abord officier de marine, Jules consacrera par la suite sa vie à l'étude, c'est un érudit dont l'immense savoir est confondant.

On lui doit principalement des ouvrages sur la langue romane, des essais sur la Castille au XVIe siècle, et d'innombrables études manuscrites enrichies par une iconographie de grande qualité.

Une salle des greniers à grains du château dont il a été l'architecte lui est consacrée. On peut voir dans ce petit musée quantité de ses dessins de voyage au trait précis et fouillé et écouter quelques passages de sa correspondance échangée avec son frère.

 
Victor de Gounon-Loubens
(1811-1892)Victor Loubens. Agrandir

Après Polytechnique, un long périple et des séjours en Allemagne et en Italie à la Villa Medicis, il devient l'élève d'Ingres à Paris. C'est à cette époque qu'il peint des copies de toiles célèbres dont certaines sont à Loubens.

Il se lie d'amitié avec Gérard de Nerval (qui lui a écrit deux lettres considérées comme parmi les plus importantes écrites par ce poète), Théophile Gautier et Viollet- le- Duc qui fait l'éloge de l'esprit et de l'humour de celui qui se faisait appeler alors "Victor Loubens".

L'association "Mémoire pour demain- Château de Loubens" a publié plusieurs recueils annotés de ces lettres et celles de ses amis, voyez page Parutions.